Mot du Président

Chers compatriotes, amis et sympathisants du Burkina Faso.
Je suis particulièrement heureux de vous annoncer le lancement très prochain du nouveau site web de notre association. Ce nouveau site est aussi synonyme de renouveau et de redynamisation de Faso Yelle.
Ainsi, nous avons entrepris une relecture complète de nos statuts et règlements qui ne sont plus à jours. Il en est de même pour la forme juridique de l’association elle-même. Une équipe de relecture a été mise en place lors de notre réunion du 30 janvier 2016. J’invite ici tous ceux qui ont une compétence en la matière à bien vouloir se joindre à l’équipe. Un mail vous sera bientôt adressé à ce sujet.
Pour cette année 2016, notre association a été retenue pour l’organisation de la journée de la femme du 8 mars du Benelux aux Pays-Bas. Ceci constitue pour nous à la fois une fierté mais aussi une lourde responsabilité. Nous avons lors de la même réunion du 30 janvier mis en place un comité d’organisation de cette journée. Une correspondance vous sera également adressée à ce sujet.
Chers compatriotes, amis et sympathisants du Burkina Faso,
Il me plait de rappeler que Faso Yelle, loin de tout esprit de communautarisme et d’isolement, est avant tout un outil d’ouverture entre nous, membres de la diaspora et aussi un cadre d’ouverture aux normes et cultures des Pays-Bas pour une bonne intégration.
Etre citoyen du pays des hommes intègres est sans doute une grande fierté mais aussi une responsabilité et une mission. Nous sommes tous, où que nous vivions aux Pays-Bas, les ambassadeurs et porte-drapeau du Burkina Faso. Je voudrais ici, avec votre permission, exhorter tout un chacun, comme vous le faites déjà, à se comporter de manière responsable et digne de manière inspirer le respect et l’admiration pour chacun, pour la diaspora dans son ensemble et pour notre pays.
La mission d’entraide de notre association implique l’engagement de tous à partager toute information, opportunité ou idée susceptible d’être une solution pour ceux qui sont dans le besoin.
La diaspora burkinabé aux Pays-Bas regorge d’énormes potentialités qui peuvent être mises à profit pour la réussite des uns et des autres et pour le rayonnement de l’image de toute la communauté.
Nous prévoyons pour cette année, en partenariat, avec d’autres structures, organiser des rencontres de partage d’expériences et de formation dans le domaine de l’emploi et de l’entreprenariat.
Chers compatriotes, amis et sympathisants du Burkina Faso,
J’exhorte ceux qui ne l’ont pas encore fait, à bien vouloir se faire connaître soit en s’inscrivant directement sur le site ou en prenant contact avec nous.
Nous entamerons bientôt une série d’interviews auprès des membres de l’association pour faire plus ample connaissance les uns avec les autres. Ces interviews destinées aux volontaires seront diffusées sur notre site sous forme d’articles ou de vidéos.
Concernant les cotisations indispensables à la vie de notre association, nous proposerons une nouvelle approche qui pourrait simplifier cette question.